Conditions générales d'accès et règles de sécurité

Salle à cordes et salle de blocs

Logo What's up
Mise à jour le 12 août 2015

Article 1 : Objet

Le règlement intérieur à pour objet de préciser les conditions de fonctionnement et d’utilisation des salles d’escalade des

sociétés WHAT’S UP et TO-CLIMB, ci-nommées après WHAT’S UP. Il est rédigé sous l’autorité de la direction et doit être respecté par TOUS les utilisateurs des salles.

Article 2 – Avertissements sur la pratique de l’escalade

L’escalade est considérée et classée comme SPORT A RISQUES par le ministère des Sports. Le fait de payer une entrée ou un abonnement et de pratiquer l’escalade dans une salle confortable et équipée du meilleur matériel ne vous mets pas à l’abri des risques d’erreur humaine liés à cette pratique. Cela implique l’acceptation de ces risques et le strict respect des consignes et règles de sécurité en escalade. L’escalade nécessite une vigilance et une attention continue, et, de ce fait, peut devenir une pratique DANGEREUSE si toutes les conditions de sérieux et d’attention ne sont pas réunies.

SOYEZ PRUDENTS, pour vous et pour les autres. En salle à cordes, la règle fondamentale étant la vérification systématique et mutuelle de la mise en place des organes de sécurité entre le grimpeur et l’assureur (nœuds, mousquetons, descendeurs, baudriers, cordes etc…). En cas de doute sur votre niveau de pratique ou d’oubli de certaines règles de sécurité, vous devez vous inscrire obligatoirement auprès de l’accueil pour participer à une SEANCE D’INITIATION avec un moniteur. Ces séances ont lieu chaque semaine sur réservation au moins 48 heures à l’avance et coûtent le même prix qu’une entrée classique avec matériel (au tarif normal).

WHAT’S UP ne pourra en aucun cas être tenue responsable d’accidents corporels subis ou causés à un tiers dans le cadre du non respect des règles de sécurité, d’une mauvaise utilisation du matériel, d’un problème de vigilance ou de discipline, d’une fausse déclaration sur le niveau ou les capacités en escalade. SI VOUS NE VOUS EN SENTEZ PAS CAPABLES, NE FAITES PAS D’ESCALADE !

En cas de comportement dangereux d’un grimpeur ou d’un assureur, les autres pratiquants présents dans la salle s’engagent à intervenir auprès de ce ou ces grimpeurs et/ou prévenir le personnel de la salle.

Article 3 – Assurances

Encore une fois, en escalade, la meilleure assurance, c’est LA VIGILENCE ! Cependant, nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance INDIVIDUELLE ACCIDENT couvrant la pratique de l’escalade auprès de votre assureur ou proposée en option dans votre salle.

WHAT’S UP déclare par ailleurs souscrire une assurance couvrant sa RESPONSABILITE CIVILE.
De plus, WHAT’S UP vous informe de l’intérêt d’adhérer à la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade dans lesquelles est incluse une assurance couvrant la pratique autonome de l’escalade en salle et sur sites naturels. Souscriptions et renseignements à l’accueil.

Article 4 – Aspect médical et report

Il est fortement recommandé de consulter votre médecin afin de vérifier que la pratique de l’escalade n’est pas contre indiquée dans votre cas.

Article 5 – Accès aux salles d’escalade What’s up en autonomie

Votre pratique en AUTONOMIE dans les salles WHAT’S UP N’EST PAS ENCADREE (pas de prise en charge par un moniteur). Pour cette raison, vous devez maîtriser parfaitement les règles de sécurité de base quand vous venez chez WHAT’S UP.
Pour une pratique sur cordes, est considéré grimpeur AUTONOME, tout grimpeur sachant au minimum, mettre correctement son baudrier, s’encorder avec un nœud de huit, installer et utiliser un système d’assurage pour assurer la sécurité de son partenaire en moulinette. Lors de votre inscription à l’accueil, si un membre du personnel de WHAT’S UP considère que vous avez menti ou considéré que vous n’avez pas le niveau requis, il pourra à tout moment vous arrêter et vous proposez soit de suivre une séance d’initiation ou de finir éventuellement votre séance sur « les cordes automatiques » (escalade avec un système d’auto-assurage SPEED’UP ou CLIP’N CLIMB). Pour une pratique sur les blocs, est considéré grimpeur AUTONOME, tout grimpeur sachant au minimum, grimper en respectant les consignes de sécurité annoncées dans la salle sans encadrement.
Pour la salle à cordes :

Si vous n’êtes pas autonome, vous pouvez participer à une séance d’initiation avec un moniteur afin d’acquérir les fondamentaux d’une pratique autonome ou choisir de participer à une séance SPEED’UP (escalade avec un système d’auto-assurage).
En dehors des cours ou des stages, un enfant seul de moins de 16 ans (même s’il est autonome et muni d’une autorisation parentale) n’a pas libre accès à la salle à cordes conformément aux textes officiels.

Pour grimper sur cordes, il doit remplir nécessairement les deux conditions suivantes : présence obligatoire ET autonomie technique d’un parent ou tuteur légal (grimpeur AUTONOME). Celui-ci n’a rien d’autre à acquitter pour l’accompagnement et l’assurage de son enfant.
Si le parent ou tuteur légal n’est pas autonome, l’enfant peut participer à une séance découverte avec un moniteur ou à une séance SPEED’UP ou éventuellement le parent pourra se former lors d’une séance d’initiation.

L’adolescent seul (16 ans et plus) doit être muni d’une autorisation parentale obligatoire précisant que le(s) parent(s) sont informés que leur enfant n’est pas encadré (pas de prise en charge par un moniteur), et que l’adolescent sera considéré comme « grimpeur AUTONOME » en escalade (avec les risques que ça comporte).
Pour la salle de blocs :

En dehors des cours ou des stages, un enfant seul de moins de 13 ans (même s’il est autonome et muni d’une autorisation parentale) n’a pas libre accès à la salle de blocs conformément aux textes officiels.
Pour grimper sur les blocs (murs de 4m50 avec tapis de 40 cm), l’enfant âgé de 11 ans ou 12 ans doit remplir nécessairement les conditions suivantes : présence obligatoire d’un parent ou tuteur légal. Le parent n’aura pas s’acquitter du droit d’entrée.

Pour grimper sur les blocs (murs de 4m50 avec tapis de 40 cm), l’enfant de – de 11 ans doit remplir nécessairement les conditions suivantes : Etre âgés de 5 ans minimum (âge minimum conseillé 7 ans) ET autonomie technique d’un parent ou tuteur légal (grimpeur AUTONOME PRATIQUANT), présent obligatoirement sur le tapis (parade, échauffement…). Le parent sera considéré comme grimpeur AUTONOME PRATIQUANT (il devra donc s’acquitter du droit d’entrée).

Pour un enfant de moins de 11 ans non accompagné d’un parent AUTONOME PRATIQUANT, seule la séance SPEED’UP peut vous être proposée (escalade avec un système d’auto-assurage).
Un adolescent seul âgé de 13 à 17 ans doit être muni d’une autorisation parentale obligatoire précisant que les parents sont informés que l’enfant n’est pas encadré (pas de prise en charge par un moniteur), et que l’adolescent sera considéré comme « grimpeur AUTONOME » en escalade sur blocs (avec les risques que ça comporte).

Le ou les personnels WHAT’S UP s’occupant de l’accueil ne sont pas forcément des moniteurs d’escalade, et ne sont donc pas forcément formés à vous enseigner cette activité. Lors d’une pratique autonome, le personnel de WHAT’S UP surveille « une pratique normale » de l’activité et pourra intervenir et vous arrêter à tout moment s’il considère que vous ne respectez pas les règles fondamentales d’une pratique normale de l’escalade (escalade en solo, descente rapide, auto-assurance, sauts, balançoire,…). Aussi, le personnel de WHAT’S UP, quel qu’il soit, pourra intervenir à tout moment pour exclure ou interdire l’accès de la salle aux personnes ayant un comportement dangereux ou inapproprié et ce, sans aucun remboursement des sommes payées.

Toutes les personnes qui souhaitent accéder aux installations de WHAT’S UP doivent impérativement passer à l’accueil pour déclarer leur présence. Les grimpeurs déjà enregistrés passent leurs cartes dans la badgeuse prévue à cet effet (abonnés par exemple). Pour les personnes qui pratiquent l’escalade de façon ponctuelle, à la séance, ils doivent se faire connaître à l’accueil, remplir la fiche d’inscription et faire la démonstration de leur niveau d’AUTONOMIE et éventuellement régler le montant de la séance et du matériel loué si nécessaire.

Tous les pratiquants qui font de l’escalade de façon AUTONOMES sans l’encadrement d’un moniteur ou d’un professeur d’EPS affirment obligatoirement connaître les règles de sécurité définies dans l’article 2, 5 et 10.
WHAT’S UP se réserve le droit d’immobiliser une partie du mur d’escalade dans le cadre de son entretien ou de l’ouverture de nouvelles voies ; en outre, WHAT’S UP reçoit de nombreux groupes scolaires et centres aérés qui utilisent tout ou partie de la salle.

Des fermetures exceptionnelles ou programmées peuvent arriver en fonction de l’activité et des choix de la Direction de WHAT’S UP.

Article 6 – Tarifs et horaires d’accès

Tous les utilisateurs des salles WHAT’S UP doivent s’acquitter d’un droit d’entrée défini sur les documents à l’accueil (séance, 10 séances, abonnements etc…). Ces tarifs d’accès sont fixés par la Direction, non négociables et susceptibles de subir des variations sans préavis. Les cartes d’accès ou tickets séances ou encore les tickets de billetterie sont des droits nominatifs et incessibles à d’autres personnes. Il est par exemple interdit de prêter sa carte ou de revendre des tickets d’accès à toute personne à l’intérieur ou à l’extérieur de WHAT’S UP.
Pour les réductions spécifiques, les personnes concernées doivent nous présenter leurs cartes valides donnant droit à réductions (étudiants, FFME, CAF etc…). La Direction se réserve le droit d’accepter ou non l’application de ces réductions aux porteurs des cartes. Dans tous les cas, le paiement des séances se fera à l’avance en espèces, par chèques ou cartes bancaires. La Direction ne fait pas crédit. Après paiement des droits d’entrée, aucun remboursement ne pourra être accepté après plus de 15 minutes de pratique dans la salle et pour quelques raisons que se soit. Concernant les tarifs spéciaux HEURES CREUSES, ils sont soumis à conditions : uniquement valables du lundi au vendredi jusqu’à17h hors vacances de Noël, jours fériés et sans matériel. Après 17h vous devez rejoindre les vestiaires et quitter la salle.
Tout départ de WHAT’S UP est définitif. Vous ne pouvez pas payer une séance le matin, quitter la salle et revenir le soir. Il vous faudra repayer un droit d’entrée. En cas de sur fréquentation de l’une des deux salles, la Direction se réserve le droit de limiter son accès et de vous orienter vers l’autre.
Dans ce cas, l’accès aux salles WHAT’S UP sera réservé aux abonnés annuels. Il est demandé à tous les grimpeurs de respecter les horaires d’ouverture de WHAT’S UP annoncés. Aussi, nous vous demandons d’arrêter votre pratique et de regagner les vestiaires 10 minutes au moins avant l’heure de fermeture définitive de la salle en fin de journée.

Article 7 – Organisation de cours, stages ou sorties

WHAT’S UP organise dans le cadre de ses activités des cours d’escalade, stages ou formations spécifiques. Ces cours sont organisés et encadrés par les moniteurs diplômés salariés de la société WHAT’S UP. Le programme pédagogique est défini par les moniteurs en collaboration avec la Direction de WHAT’S UP. La participation aux cours d’escalade n’exclue pas le respect des règles de sécurité définies dans les articles précédents.
Le paiement des séances de cours ne donne accès aux équipements WHAT’S UP que pendant la durée de ces cours. Vous n’avez donc pas l’accès aux installations en dehors des heures de cours prévues sauf si vous achetez un abonnement pour l’accès en autonomie. (art 6).

Article 8 – Groupe

WHAT’S UP accueille souvent des groupes de tous âges et tous niveaux dans le cadre de ses activités. Ces groupes peuvent être encadrés par un moniteur de WHAT’S UP ou par une personne extérieure ayant toutes les autorisations et compétences nécessaires à l’encadrement de ces groupes.
La Direction décline toute responsabilité dans le cadre de la pratique autonome des groupes encadrés par des personnes extérieures à la société.
Les groupes voulant pratiquer à WHAT’S UP doivent réserver leurs accès au moins 72 heures à l’avance par fax, email ou courrier signés et datés.
La Direction se réserve le droit de refuser l’accès d’un groupe pour quelque raison que se soit.
Les groupes pratiquant l’escalade à WHAT’S UP doivent s’acquitter d’un droit d’accès avant la séance ou sur facturation avec bon de commande préalable. Une convention d’utilisation pourra être signée dans certains cas. Dans tous les cas, les groupes doivent respecter les règles définies dans le règlement intérieur.

Article 9 – Discipline Générale

Il est strictement interdit de FUMER dans les bâtiments WHAT’S UP ou d’y introduire des boissons alcoolisées ou encore des matières dangereuses.
Pour des raisons d’entretien et de confort nous vous demandons de ne pas pénétrer sur les zones de grimpe avec vos chaussures de ville mais de porter obligatoirement des chaussures de sport propres ou des chaussons d’escalade. De même les boissons, sandwiches ou friandises sont interdits dans ces zones. Il est possible de s’alimenter ou de boire uniquement dans les zones dédiées à la restauration. Les tables sont réservées uniquement à la clientèle ayant achetée leur consommation à WHAT’S UP.
Une tenue de sport correcte est nécessaire pour venir à WHAT’S UP. Les animaux sont interdits dans les salles.

Article 10 – Règles de bases et discipline en escalade

L’autodiscipline est de rigueur dans la pratique de l’escalade. Il est vivement demandé aux grimpeurs de tous niveaux de REFLECHIR avant de s’engager dans une voie ou dans un bloc afin de ne pas prendre de risques ou gêner un autre grimpeur déjà engagé. Dans la salle à cordes, l’escalade dite en solo, sans corde, est strictement interdite. Les tapis de réception situés au pied du mur d’escalade sont prévus pour une réception à une hauteur de mains situées à 3,10 mètres maximum. En aucun cas ils sont installés pour vous réceptionner en étant plus haut.
Il est interdit de grimper en s’auto-assurant avec un descendeur autobloquant sauf cas spécifiques : ouvreurs ou membres du personnel pour l’entretien.
Le nœud en DOUBLE HUIT est obligatoire pour l’encordement sur le baudrier. Le nœud de chaise ou tout autre nœud est interdit.
L’utilisation du GRIGRI ou d’un descendeur autobloquant est vivement recommandée à condition d’en maîtriser parfaitement la technique et de connaître les risques liés à une mauvaise utilisation.
Les grimpeurs s’engagent à vérifier ou à faire vérifier le bon état de leur propre matériel ou du matériel de location fournis par la salle. Ce matériel doit être obligatoirement homologué et répondre à toutes les normes en vigueur.
Chaque grimpeur doit passer devant le PANNEAU DES REGLES et CONSIGNES DE SECURITE avant chaque séance afin de revoir ces règles. Regarder les photos et analyser les erreurs à ne pas commettre. Il est notamment interdit d’assurer assis ou allongé, de téléphoner ou boire en assurant…
Le comportement de chaque grimpeur et assureur doit être en permanence dans le respect des règles de sécurité, le sérieux nécessaire à la pratique de l’escalade. L’escalade « en tête » est interdite aux débutants. Elle n’est autorisée qu’aux grimpeurs expérimentés à cette technique, sous leur responsabilité et uniquement limitée aux cordes prévues à cet effet. Les cordes de grimpe en tête sont d’une couleur différente. La pratique de l’escalade en tête peut être interdite par la Direction de WHAT’S UP pour quelque raison que se soit et à tout moment.
Il est interdit de porter une écharpe pour grimper ou assurer ou tout autre tissu ou objet pouvant se coincer dans le descendeur ou dans la corde.
Il est recommandé aux personnes ayant les cheveux longs d’attacher ceux ci avec un élastique.
De même, le port d’un casque d’escalade spécifique n’est pas obligatoire mais recommandé pour une pratique « en tête ou 1er de cordée » pour tous les grimpeurs.
Attention à bien respecter le couloir correspondant à votre corde afin de ne pas se balancer de façon dangereuse en cas de chute.
La règle fondamentale de la double vérification de chaque élément de sécurité par le grimpeur et l’assureur est obligatoire. En cas d’accident lié à une erreur humaine ou une mauvaise utilisation du matériel, les deux personnes de la cordée en question sont responsable à 50 % chacune de l’accident.
Les professeurs d’EPS ou moniteurs accompagnant les groupes dont ils ont la responsabilité s’engagent à vérifier que leurs élèves respectent bien les règles de sécurité (vérification des nœuds, assurage, règles générales…). Ils assument la totale responsabilité de leur groupe à tout point de vue.
En cas de constatation d’un risque quelconque lié aux grimpeurs eux même ou au matériel (prise qui tourne, corde usée, défaut, problème matériel….) chacun s’engage à le signaler à la Direction au plus vite ou à prendre les décisions qui s’imposent pour éviter tout accident (retirer la corde, fermer le secteur, revisser la prise etc…).

Article 11 – Vestiaires, sanitaires et parkings

WHAT’S UP met à votre disposition des vestiaires, douches et WC ainsi qu’un parking. Merci de respecter ces lieux à tout point de vue (propreté, respect du matériel, respect des pelouses et bordures…). Les vols ou dégradations survenus sur le parking ou dans la salle ne sont pas de la responsabilité de WHAT’S UP aussi assurer vous de mettre vos affaires à l’abri.
Des casiers sont mis à votre disposition.

Article 12 – Sanctions et clauses résolutoires

En cas de non respect de tout article du présent règlement, la Direction de WHAT’S UP pourra refuser l’accès aux salles d’escalade sans aucun remboursement des sommes payées. Le règlement intérieur et les tarifs peuvent être modifiés à tout moment et sans préavis.

 

 

Les règles de sécurité

Salle à cordes

La pratique de l’escalade peut-être DANGEREUSE si vous ne possédez pas une maîtrise parfaite des REGLES DE SECURITE, un COMPORTEMENT RESPONSABLE et une VIGILENCE CONSTANTE.

  1. Attention à la mise en place du baudrier : respecter les consignes, vérifier la bonne fermeture du baudrier (boucles…), vérifier les coutures. Rentrer tous les vêtements dans le baudrier de façon à laisser bien visibles le ou les pontets d’encordement.
  2. L’encordement dans le baudrier doit se faire impérativement avec un nœud en double huit (nœuds de chaise interdits) et vérifié !!
  3. L’encordement doit se faire obligatoirement par les deux ponts du baudrier (suivant le pontet principal) ou dans la boucle prévu à cet effet pour les baudriers à 1 seul pontet ! La vérification de l’encordement doit être faite par le grimpeur et par l’assureur avant chaque montée ! (cf. voir baudriers).
  4. L’assurage doit se faire avec un système d’assurage homologué descendeur en huit, cube, “gri-gri”… avec un mousqueton de sécurité automatique ou à vis. Attention de bien vérifier l’accrochage et la fermeture du mousqueton sur le pontet principal du baudrier de l’assureur.
  5. Avant de s’élancer sur la paroi, la règle fondamentale est de se vérifier mutuellement la mise en place du nœud et du système d’assurage. Grimpeurs et assureurs sont responsables de cette vérification mutuelle ! Pendant les premiers mètres, vérifier que l’assureur maîtrise la technique de l’assurage en toute sécurité. Vérifier également la vigilance de l’assureur pendant votre montée sur la voie.
  6. A l’arrivée en haut du mur ou avant de vous asseoir dans le baudrier pour redescendre, vérifiez impérativement votre nœud en huit et communiquez avec votre assureur pour le prévenir de votre intention.
    De la même façon, en cas de chute sur corde « prévisible », prévenez votre assureur avant de « vous lâcher » : criez ” BLOQUE ! “
  7. L’assureur, pendant la montée du grimpeur, doit rester près du mur, debout, sans reculer. Assurer « sec » (corde tendue). Ne pas discuter avec un autre grimpeur ou assureur, rester vigilant en permanence ! Ne pas descendre le grimpeur trop vite, ce n’est pas une course !
  8.  En cas de problème ou d’oubli des manœuvres de sécurité, inscrivez-vous en séance d’initiation sur rendez- vous avec un moniteur de la salle. Ne prenez pas de risques si vous n’êtes pas sur de vous !
  9.  La pratique de l’escalade « en tête » est interdite aux personnes non initiées à l’assurage en tête et au mousquetonnage. Ne pas tenter d’apprendre seul. Toutes les autres techniques de cordes sont interdites dans la salle sauf dans le cadre d’un cours avec un moniteur d’escalade diplômé.
  10. VOUS N’ETES PAS MONITEUR D’ESCALADE, AUSSI NOUS VOUS DEMANDONS DE NE PAS TENTER D’INITIER VOUS MEME DES DEBUTANTS. Inscrivez-les à une séance d’initiation.

     

Salle de blocs

  1. Comme n’importe qu’elle activité sportive, échauffez-vous bien avant de grimper (articulations, muscles…).
  2. Vos déplacements doivent se faire en marchant. Ne courez pas dans la salle (tapis, planché de sortie,…).
  3. Vérifiez toujours qu’il n’y a personne au dessus de vous ! Le grimpeur en action avant vous est toujours prioritaire.
  4. Avant de vous aventurer trop haut, apprenez à redescendre par vos propres moyens.
  5. Apprenez à chuter. Les tapis limitent les traumatismes mais ne vous permettent pas de vous laisser tomber n’importe comment. Amortissez avec les jambes plutôt qu’avec les mains, pour éviter les traumatismes ou les entorses (parade obligatoire pour les – de 11 ans).
  6. Il est interdit de sauter du haut des blocs. Pour descendre, rejoignez les échelles sans vous attarder.

En faisant de l’escalade, vous acceptez les risques liés à la pratique de ce sport mais ne surestimez pas vos capacités pour que l’escalade RESTE UN PLAISIR !